Qu’est-ce que la gestion immobilière ?
5 (100%) 1 vote

… et quelle est son utilité ?

La gestion immobilière est l'action pour un propriétaire de confier un bien immobilier (maison, appartement ou immeuble) dont on est propriétaire à un gérant, qui va l'exploiter pour son compte.

Le rôle du gérant sera d'accomplir pour le propriétaire toutes les tâches administratives, techniques et commerciales. Il est donc responsable de la recherche de locataires, de l'encaissement des loyers, du paiement des impôts et taxes et du bon entretien du bien (pour les types de travaux qui incombent au propriétaire).

Un syndic est un mandataire qui réalise des tâches de gestion immobilière. Néanmoins, dans le cas du syndic de copropriété, ses responsabilités commerciales seront nulles, et, d'un point de vue financier, son rôle d'encaissement sera limité aux charges de copropriété.

Quand et comment avoir recours à la gestion immobilière ?

La gestion immobilière est une formule particulièrement utile lorsqu'on n'habite pas dans la ville où e trouve le bien. Cela peut-être le cas des investissements locatifs, où le propriétaire ne souhaite pas habiter, mais a cherché à trouver un bien dans un lieu avec une forte demande (par exemple, les villes universitaires).

C'est aussi le cas lorsque le propriétaire et sa famille doivent partir dans le cadre d'une mutation professionnelle, et décident de mettre le bien en location pendant ce temps là.

L'autre raison de recourir à la gestion locative est, tout simplement, de déléguer à un professionnel des tâches administratives encadrées par une législation complexe (à tel point qu'il existe des formations dédiées pour les gestionnaires de bien).

Une erreur dans la rédaction d'un bail, un délai non respecté peuvent coûter cher. En faisant appel à un professionnel, le particulier évite des risques importants. De plus, il existe des organismes qui proposent une assurance sur les loyers impayés, en plus de la prestation d'administration.

Combien coûte la gestion immobilière ?

Les coûts dépendent bien sûr des tâches effectuées, de la taille du bien et du montant des loyers. Quel que soit le montant que vous payez, celui-ci est déductible de vos revenus fonciers.

Laisser un commentaire