Notez cet article

Créé il y a plusieurs siècles, le champagne rosé a connu de nombreuses transformations à travers les années. Le champagne pétillant n'aurait jamais existé sans l'intervention des Anglais. Au XVIIe siècle, ils ont inventé la bouteille de vin résistante qui permettait des conditions de conservation parfaite. Cette mise en bouteille a transformé le vin en champagne rosé brut.

Un assemblage de vins blancs et rouges

Les ventes de champagne rosé progressent pourtant son histoire est assez récente. Ce champagne, c'est au coeur de l'hiver dans la salle de dégustation que le chef de cave va l'élaborer. Un assemblage de vins clairs de différents terroirs et cépages auquel sera ajouté un petit pourcentage de vin rouge. Le champagne rosé une fois conçu va descendre en cave pour une période de quatre ans, le temps de faire naître l'effervescence. Le champagne rosé trouve aujourd'hui naturellement sa place pour la Saint-Valentin, Noël, les anniversaires et autres réceptions. Les femmes sont les principales consommatrices de ce brut rosé. En dix ans, ses ventes ont plus que doublé. Aujourd'hui, il représente plus de 17% des achats de champagne en France. Le rosé, on lui confère une image glamour, festive, luxueuse. On le visualise entouré de paillettes et servi dans des flûtes très élégantes.

Le champagne rosé, comment l'accorder ?

Il peut parfaitement être servi à l'apéritif, en entrée, avec le plat principal, des desserts. Sa polyvalence le rend très intéressant. Il permet toutes les audaces en matière d'accords avec les mets. Un champagne rosé foncé aura toute sa place avec les viandes, essayez-le avec des fromages forts comme un brie au poivre. Le champagne rosé avec un dessert aux fruits rouges est une petite révélation. Aujourd'hui le champagne rosé est souvent réservé pour la fin du repas, on le débouche naturellement avec des mets sucrés et surtout délicieux.

Laisser un commentaire